Rechercher
  • Mathieu d'Aulan

L'endométriose

L’endométriose est une maladie de plus en plus répandue de nos jours.


Ce sont des fragments de l’endomètre qui s’implantent dans les organes voisins du pelvis comme les ovaires, le vagin, la vessie, etc.…


Le symptôme le plus habituel est la douleur pelvienne qui débute un ou deux jours avant les règles et dure tout au long de celles-ci. Il peut exister d’autres symptômes comme la pression dans le rectum, des lombalgies, etc....

L’endométriose peut être parfois responsable d'infertilités majeures.



Le diagnostic peut s’avérer complexe et le traitement en médecine occidentale est soit une hystérectomie, soit un traitement hormonal assez lourd.

Du point de vue de la MTC l’endométriose entre dans le cadre de la médecine interne (Nei Ke) et de la gynécologie (Fu Ke).

Les maladies en MTC associées à l’endométriose sont soit les masses abdominales soit les règles douloureuses.


Le foie est souvent l’organe atteint et le syndrome principal est celui de la stase de sang.

Il peut y avoir des syndromes associés comme les vides d’énergie des poumons ou de la rate, l’attaque de froid externe, etc....

Mais dans mon expérience clinique la stase de sang revient presque systématiquement.


Je vais donner en pharmacopée des formules comme « HONG HUA TAO REN JIAN » qui font circuler le sang. Elle contient des plantes comme l’angélique chinoise, l’amande de pêche, la fleur de carthame.

Souvent je l’associe à la formule « XIAO YAO SAN » avec la racine de buplèvre qui traite les blocages émotionnels présents.

La formule « SI WU TANG » avec la racine de la pivoine blanche est ajoutée pour « assouplir » et nourrir le foie et compenser ainsi l’effet asséchant des plantes comme la fleur de carthame.


En acupuncture je vais drainer le méridien du foie de façon bilatérale en général en accentuant ce drainage du côté où les douleurs sont les plus vives. J’associe à cela d’autres points qui font circuler le sang dans la zone gynécologique et quelques points en fonction des autres syndromes présents.



Les effets du traitement doivent être efficaces rapidement (2 cycles), sinon il faut revoir le diagnostic et donc les formules.

Une fois le bon traitement trouvé, il est à suivre entre 6 mois et 2 ans en l’adaptant en fonction de l’évolution.



L’endométriose est la fin d’un long processus, elle n’est que la partie émergée de l’iceberg. Il faut réinitialiser le corps en profondeur dans ce genre de maladie et cela prend un peu de temps.



75 vues
MTC_Logo_VDEF.png
06 73 34 92 69
mtc@mathieudaulan.com
2 route de Gambaiseuil 
78610 SAINT-LÉGER-EN-YVELINES

Mentions légales & Politique de confidentialité

Copyrights © 2018 | Com Access Tous droits réservés